Le chevalement de Saint-Clair-de-Halouze : un voyage au cœur de notre industrie minière

A partir de
___
Résumé: 

C'est l'un des plus beaux témoignages du passé minier de la région. La mine de fer de Saint-Clair-de-Halouze a été exploitée de 1905 à 1978. Le minerai extrait du sous-sol était remonté par le puits 1bis. Au dessus de ce puits, vous pouvez encore voir le chevalement métallique. Le dernier de Basse-Normandie. 
 

PHOTOS
Photos: 


Start:


adresse: 
61100 Saint-Clair de Halouze

Description: 

Le minerai extrait était ensuite grillé dans des fours de calcination afin d'enrichir sa teneur en fer. Enfin, il était expédié par train vers les hauts-fourneaux du Nord-Pas-de-Calais où il était transformé en fonte et en acier.

 

Unique en Basse-Normandie
Ce puits 1bis s'enfonçait jusqu'à 375 m sous la terre. Le fonçage du puits débute en 1931, mais la guerre de 1939-1945 stoppe les travaux. Ils ne vont donc s'achever qu'en 1949. C'est à cette date que le chevalement au- dessus du puits est installé. Pris au titre de dommage de guerre à l’Allemagne, le chevalement de Saint-Clair-de-Halouze a ainsi permis la mise en service du nouveau puits.

 

Le chevalement est le dernier encore érigé au- dessus d’un puits de mine en Basse-Normandie. Il constitue donc l'un des derniers témoins majeurs du passé minier et sidérurgique de la région.

 

 

Un patrimoine sauvegardé
L'association Le Savoir & Le Fer et la Ville de Flers, propriétaire du site, s'associent aujourd'hui pour sauvegarder et mettre en valeur ce patrimoine. Véritable monument de l'histoire industrielle du Bocage Ornais, des travaux de conservation et de restauration vont pouvoir être engagés au même titre que pour les fours de calcination de la Butte Rouge.



Tarif

tarif: 
Gratuit





Le chevalement de Saint-Clair-de-Halouze : un voyage au cœur de notre industrie minière